is toegevoegd aan uw favorieten.

Le cabinet des fées; ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

m la Tour ténebreüsb:

desfemmes:iln'yeutpasuneperfonnedeleuf foeinf0 éedumyftèredela ^

tTe ; inePa aiS'C1!ar7ie aV°h ^--Je e" vie qU elle s avancat beaucoup, Sc fut chez Mii

^nd e pour la voir avantletetus que ce philofophe lux avo,t marqué qu'on pourroit commencer 4 en être diverti; mais Mifandre 1'a Ut — 41'entréedefon appartement ,' e U p Pha mftamment de ne fe pas donner la p^e

afiez de travad de fait pour lui potfvoir donner aucun plariir, & h,i témoignant qu'il lui feroit beaucoup de grace de ne point vouloir regarder eet ouvrage qu'il ne fut un peu en état de le Clearque, accordant ce qu'on lui demandort n'entra point chez Mifandre, & s'en alla chercher a s'amufer ailleurs. i Quelquesjounaprès,ce prince fit un voya*e a un dehcieux chateau qu'il avoit fur le bord d°e la mer La princeffe fa fceur & toute fa cour IV few, & d prit plufieurs fois dans ce lieu le dl vertnTement de Ia pêche, de la chaffe, & des promenades folitaires. Un foir, qu'il faifoit un auffi beau tems qu'd e„ avoit fait un affreux dans la journée, pendant laquelle il avoit régné des vents terribles, Clearque, fe promenant fur Je nvage de la mer, foivi du feul Dinocrite, vit a Ia faveur de la clarté de la lune, trois ou qua-