is toegevoegd aan je favorieten.

Le cabinet des fées, ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

t>' A B D A L L A. iyj

comme fon roi , vous en allez être convaincn par votre propre expérience en fortant d'ici. Ils iortirent : auffi-tót les gardes du Roi Sabalem écartèrent le peuple ; les princes fes enfans & les emirs de fa cour fe mirenr a la fuite de Giamfchid , & même quelques particuliers lui demandèrent des graces comme a leur roi légitime. Giamfchid ne favoit que penfer de tout cela, & fe contentoit de diffimuler fa furprife , en hatant le pas fans rien répondre. A 1'entrée du palais, il fut arrêté malgré lui par un Mullah fort vénérable , qui lui dit : lire ; je vous prie de me faire la grace d'amener chez moi le roi Giamfchid , votre hbte , & la princefle Périfirime fa fille ; j'aurois envie de les régaler. Je vous fais d'autant plus volontiers cette demande en leur préfence , que j'efpère qu'ils voudront bien contribuer a me la faire accorder. Giamfchid ne put s'imaginer autre chofe , finon que eet homme fe moquoit 'de lui , & il paffia outre , nonobftant la refpedueufe réfiftance du Mullah.

Deux merveilles qu'il ignoroit, faifoient qu'on le prenoit ainfi pour le roi d'Ophir , & qu'on lui parloit de lui-même comme d'une troifième perfonne. La fée lui avoit donné la figure de Sabalem , & avoit mis auprès de lui un fantöme qui repréfentoit Giamfchid, qu'il n'appercevoit