Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

44* HISTOIRE GENERALE

Guerre, qui ne pouvoit être que très-préjudiciablè aux affaire» de la Palejline, par raport a la quantité de Batimens, que Tune & l'autre de ces Républiques, pouvoient fournir pour le palTage des Troupes. Cette désunion détermina le St. Père a fe tranfporter lui même a Pife, pour ménager un accommodement entre-elles; Mais les chaleurs exceffives lui caufèrent une violente fièvfe , dont il mourut, en arrivant k Péroufe,tefr luillet de cette année iti6. qui fut la dix-neuvieme de fon Pontificat, dont il avoit rempli les devoirs, avec tant de priidence, de piété, dc doótrine, & de grandeur d'ame, que üi mort fut une perte très-confidérable a toute la Chrétiente, & en particulier pour les Chrétiens Orientaux, qu'il cherchoit a foulager avec tant d'empreffementr . Art!cicir II eft vrai qu'HoNORius m fon Succefleur,de 1'ffluftre Mar^"Pfl-fon de Savelli, que les Cardinaux élurent deux jours apres la 5SS mort, fi bien dans les fentimens du défunt pour le reÏSXS' couvremöut de la Terre-Sainte,Sc pourfuivit avec tant dardeur Terre- rentreprife, que fon Prédécefieur avoit fi heureufement commencée,qrfoa.rfappeT9u^prefqaepomtdechanCar ce nouveau Pontife craignant, que la nouvelle de la most du Pape Innocent n'achevat de décourager les Peuples de la Palefline, écrivit promtement au Roi de Jérufalem, & aux Maitres des Ordres Militaires, les anima a foutenir avec fermeté les intéréts du Chrijlianifme, & les affura qu'ils feroient bientöt puiflamment fecourus.

En effet, ce Pontife aprit, que, malgré 1'engagement,qua-yoit pris 1'Empereur Fre'de'ric, lorsqu'il fut eleve *\Lmptre, d'aller,en Perfonne,a la tête des Croifés, A ne fe donnoit aucun mouvement, pour s'acquiter de fajaomdfe; Et qu au contraire , plufieurs Princes & Seigneurs Allemands ,tmt Ecclefiastiques, queSéculiers, dont les principaux étoient les; Archeveques, & Evêques de Trèves, de Cologne, de Sptre,óe Maienl7 te Végt, te MwJler, de Stmbourn r & divers auttw

Sluiten