Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

des Génies; 153

armé d'une malTue d'ébenne de quarante pieds de longueur , fortit du puits qui étoit au milieu de la cour.

Ahubal fut épouvanté: fa frayeur fut bien plus grandedorfqu'après cette figure gigantefque il vit fortir du puits une longue fuite de monftres femblables , au nombre de quatre-cents. Chacun alla s'emparer d'une des quatre-cents portes d'airain.

Quand Ollomand vit les efclaves devant les portes d'airain , il leur ordonna de les frapper avec leuts malTues.

Les efclaves obéïrent aux ordres de l'enchanteur. lis le verent leurs lourdes malTues d'ébenne , ék en frappèrent les quatre - cents portes. Elles retentirent avec un fi grand bruit fous les coups des Géants, qu1 Ahubal fat contraint de fe fermer les oreilles pour ne pas s'expofer a devenir fourd. II penfa tomber de furprife ék de frayeur.

Les portes commencèrent a tourner fur leurs gonds , ck le bruit qu'elles firent, eut été capable de renverfer toute l'armée de Mifnar 9 fi elle 1'eüt entendu.

Sluiten