Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

CHANTSJXIEME. 145

Ia fronde. Leurs boucliers font de bois ou de joncs artistement tisfus. Leurs courfiers , fans felle , fans brides , fans mords , font accoutumés de s'élancer & courir en ligne droite, ou h fe tourner legerement vers la droite felon Ia volonté du cavalier.

A la vue de cette armée, compofée de tant de nations diverf.s, les légions Romaines , d'abord étonnées, fentent bientót fe reveiller dans leurs cceurs le defir de la vengeance. Cependant Arminius range fes combattans k la maniere Tu iesque ; on reconnoit chacun de ces peuples i leurs étendarts. L'infanterie est dispofée en trianele, dont une des pointes fait face aux Romains; les cótés font couverts par la cavalerie, dont les premiers rangs offrent un large front, & qui, fe rétrecisfaut de plus en plus, forment avec l'infanterie un quarré immenfe & redoutable. Les Arbalêtriers , armés d'arcs & de flêchès, font en avant, habiles a s'ouvrir quand la pointe de l'infanterie s'avance & péuétre d'une force irréfistible dans les rangs des ennemis. Une vaste plaiue est le champ de bataille, dont le derrière & les cótés font couverts par des taillis &' des bocages; en avant le terrein est mare-cageüx , entrecoupé de mares, & embarrasfé de plantes aquatiques; endroits trompeurs, que 1'ceil decu prend pour de la terre ferme. Le fier' Héros de la Germanie , qui ne compte pas moins fur 1'artifice que fur le courage des flens, a remplï G5 fe-

Sluiten