Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Bas-Empire. Liv. V. 515 doient, on leur affignoit, auffi-bien qu'a leurs foldats, les terres limitrophes des Barbares , avec les efclaves 8c les beftiaux néceffaire , pour les mettre en valeur. Ils les poffédoient en toute franchife, avec droit de les faire paffer k leurs héritiers, k condition que ceux-ci porteroient les armes. Ces terres s'appelloient Bènéfices; 8c c'eft, felon un grand nombre d'Auteurs , le plus ancien modele des fiefs. Quelques-uns de ces Commandants de frontiere furent honorés par Conftantin du titre de Comtes, plus relevé alors que celui de Duc. Les Comtes étoient d'ancienne inftitution : dès le temps d'Augufte, on voit les Sénateurs choifis par 1< Prince pour 1'accompagner dans fe: voyages , & pour lui fervir de con feil. Ils furent enfuite diftingués ei trois ordres , felon le plus ou le moin d'accès qu'ils avoient auprès du Prin ce : on les appelloit Comités Jugufii ce qui ne défignoit qu'un emploi. O en fit enfuite une dignité. Ce titr fut donné aux principaux Officier du palais, au Gouverneur du dio cefe d'Orient, 6c k plufieurs de ceu Y vj

Constantie.A.nn. 330.

I

i

s

1

e s

I

Sluiten