is toegevoegd aan uw favorieten.

Histoire du Bas-Empire, en commençant a Constantin le Grand.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

230 II i S t 0 i R E

m'r ' ■■" auffi vïte que fón caprice , & lui préïïËëTii Parent d'inutiles repentirs. C'étoit des Théodo- hommes prudents & vertueux. Hellébique étoit même uni d'amitié avec diusV St- Grégoire de Nazianze; & c'eft une Ann. 337. louange pour Théodofe d'avoir choifi Hom. 17. dans fa colere, deux Miniftres proCHo'm. is. Pre.s' nonpas a la fervir aveuglément, c 1,4. mais a la diriger & a la retenir dans Liban.or. \es bornes d'une exacte juffice. Ils ap2i ' ' prirent en arrivant que les Magiftrats Gng. Nai. les avoient prévenus , & que la féep- 123. dition étoit déja punie par des exemples affez rigoureux, Cependant par les ordres du Prince, ils fe voyoient réduits a la trifte néceffité de rouvrir les plaies récentes de cette malheureufe ville, & d'en faire encore couIer du fang. Ils fignifierent d'abord la révocation de tous les privileges d'Antioche.

XXXIII. Le lendemain ils firent comparoi-

tiönTnou- trf ^us ceL1* qui compofoient le Conveites. feil de la ville. Ils écouterent, & les chryjoji. accufations formées contre eux, 6c i. i%1.7' 'eurs réponfes. L'humanité des juges Hom. 18. adouciffoit autant qu'il leur étoit perLiLn 4' - m's' *a féy.érité de leur miniftere : ils i'iTih"' n'employoient ni foldats ni li&eurs