Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

LÉON.

Anthémius.Ann. 469.

]

i i

: <

j

XVI. Epiphane les réconcilie.

30 HjSTOIRB

Elicimer, & le conjurer de tenter !es voies de conciliation , avant que i'en venir a des extrêmités funeftes. Le Sueve eut bien de la peine a. fe 'éfoudre a faire les avances envers ron maïtre & fon beau-pere. Enfin, .1 confentit k députer k Rome EpiDbane, Evêque de Pavie. Ce Prélat i'avoit encore que trente ans; mais ron éminente vertu & fa profonde !ageffe le faifant refpecïer de 1'Ernjereur & de tout 1'Empire , on le ugea plus propre que perfonne a'une légociation fi difficile. On dit qu'An:hémius apprenant fon arrivée, s'é:ria : Que Ricimer fait bien emprunter 'a vertu qu'il n'a pas ! qu'il fait bien :ouvrir fa malice! après m'avoir outraré, il me combat par fes rufes dans les ieputations qu'il m'envoye : il choift le reul homme capable de me vaincre.

Epiphane étoit éloquent, & ce talent étoit relevé par un extérieur noble & majeftueux, qui attira les re^ards des Courtifans. Lorfqu'il fut ievant Anthémius : » Prince, lui dit> il, nous devons rendre graces k >> la Providence divine de nous avoir i accordé un Empereur qui fait que

Sluiten