is toegevoegd aan uw favorieten.

Histoire du Bas-Empire, en commençant a Constantin le Grand.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

nv Bas-Empirb. Llv. XXXPII. 229 inftruirefa fille Amalafonte, & faniece Amalaberge. Son neveu Théodat fe livra fous fes yeux k 1'étude des Lettres & de la Philofophie. Ce fut la fcience qui procura la faveur de Théodoric , & la dignité de Conful au célebre Boëce. Dans la lettre que ce Prince écrit k Venantius en lui conférant la charge de Comte des domeftiques, il le loue de fon attachement a 1'étude ; il dit que les lettres ajoutent un nouveau lujlre a la plus haute naijfance : que leur fuffrage rend un homme digne des plus grands honneurs. II 1'exhorte a continuer de les cultiver, pour mériter encore de nouvelles récompenfes; il tient le même langage dans plufieurs autres de fes lettres. C'étoit a la vérité Caffiodore qui écrivoit au nom de Théodoric ; mais le fecretaire n'auroit-il pas rendu le Prince ridicule , s'il eüt mis des éloges fi pompeux de la littérature dans la bouche d'un Prince ignorant? D'ailleurs, les Goths étoient fort éloignés de cette groffiéreté que Procope leur attribue. Dion Caffius, qui avoit bötilpofé une hifioire générale des Goths, féduit apparemment