Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Bjs-Empire. Liv. XL. 515 la nobleffe de fes Etats, & gagna les frontieres de Lazique. II s'arrêta entre les montagnes qui féparent les deux Royaumes, 8c s'étant retrancbé dans des lieux inaccefTibles, il fe défendit contre les Perfes, qui ne purent forcer les pafTages. Mais bientöt contraint d'abandonner entiérement le pays, faute de fubliftances, il paffa en Lazique, 8c fe rendit enfuite a Conftantinople. L'Empereur ayant rappellé Pierre, voulut engager les Lazes a défendre eux-mêmes leurs frontieres contre les Perfes déja maïtres de I'ibérie. Sur le refus qu'ils en firent, il envoya le Général Irénée avec des troupes. L'entrée de la Lazique , du cöté de I'ibérie, n'étoit fermée que par deux chateaux, que les naturels du pays avoient gardés jufqu'alors, II étoit très-difficile d'y faire fubfifter une garnifon. Le pays ne produifoit ni bied, ni vin, ni aucun des aliments ordinaires; 8c les chemins étoient tellement impraticables , qu'on ne pouvoit y faire porter des fubfiitances que par des hommes. Les Lazes vivoient de millet, le feul grain qui croiffe entre ces montagnes. Mais Y vj

Justin. A.nn. 523.

Sluiten