Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Andronic II. et Michel som

fils.

An. 1308,

3 1 (

1 <

51? H I S T 0 I R E

'meffe qu'il ne leur feroit fait aucune violence; mais le perfide vainqueur ne leur tint point parole. Les Turcs pillerent une feconde fois le magnifique temple de St. Jean 1'Evangélifte; ils en enleverent les vafes facrés 6c les ornements; ils pafferent au fil de 1'épée un grand nombre d'hahitants, 6c tranfporterent les autres dans la fortereffe de Tyrée, qu'ils avoient auffi enlevée depuis peu aux Grecs. De fon cöté , Othman s'emparoit de tout le pays fitué aux environs de Nicée 6c de Pythie , 6c pouflbit fes conquêtes jufqu'aux bords de la mer. La nouvelle qu'il recut qu'un corps de trente a quarante mille Tartares venoit du fond de la Perfe par ordre de Kharbenda, frere Scfucceffeur de Cafan a 1'Empire des Vlogols du Khorafan, pour réprimer fes brigandages, ne i'intimida pas; ïu contraire, il n'en devint que plus mdacieux. H parcourut toute cette égion le fer d'une main 6c laflamne de 1'autre; il arracha les vignes, létruifit les récoltes, enleva les trou>eaux , renverfa les maifons, maffara les habitants, 6c vint mettre le

Sluiten