Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Bas-Empire. Liv. CVÏ. 2^ poys faifoit fes difpofitions pour mettre pendant la nuit k la voile, & s'enfuir avec fes prifonniers. Le lendemain de fon départ, les troupes ne voyant plus les galeres dans le port, commencerent k regretter Rocafort , & a fe reprocher de Pavoir abandonné k la vengeance de fes ennemis. Infenfiblement les efprits s'échauffent,&bientötlesAlmogavares,les Turcs & les Turcopules fe jettent comme des furieux fur ceux qui ont eu le plus de part k 1'infortune de leur Général. II y eut beaucoup de fang répandu dans cette émeute; quatorze des principaux Officiers de l'armée y perdirent la vie. Les muiins auroient bien voulu tenir Sipoys; mais il étoit hors d'infulte, &c voguoit tranquillement fur la route de Naples, s'embarraffant peu de ce qui fe parfait dans le camp des Catalans. II n'ignoroit probablement pas que les intéréts du Comte de Valois fon maïtre, n'étoient plus les mêmes. En effet, ce Prince, après la mort de fa femme qu'il venoit deperdre, avoit renoncé a 1'entreprife de Conftantinopie, ayant cédé fes droits k Tome XXIV. B

Akdro-

n1c ii. et Ml-

CHELSOK FUS.

An. ijOfi

Sluiten