Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Andronic III. An. 1340. lxv.

I! offre de faire a fes dépens la guerre 1 aux Turcs. Cant. I. j, ' ». 3». J C

F b r, c

fi

c a fi al ii fi, di m le & n<

qi d'

5!8 Histoire

de s'affurer fi ce Prince n'auroit pas

des vues fur lui.

Apocauque, voyant que cette rufe ie lui avoit pas réuffi , fe tourna d'un iiitre cöté. Quelques jours après, il fint encore trouver Cantacuzene, &r ui dit : Puifqu'tl ne nieft pas permis le me retirer dans la folhudepour pleuer mespéchês, /ai pris une nouvelle ré. blution qui pourra également être utile

mon ame & d ma Patrie. Je me proofe d'abandonner une partie de mes iens^ d mes enfants, & d'employer le 'fe dfaire la guerre au Infideles. Apoauque étoit exceflivement riche. On ! rapelle qu'il avoit parcouru une irriere qui, chez toutes les nations,

toujours mené aux plus grandes irtunes. A entendre Apocauque, il loit reprendre aux Turcs toutes les les dont ils s'étoient mis en pofte fm, détruire leur marine, & rene a la mer fon ancienne liberté • ais il demandoit qu'on lui donnat

Gouvernement de Conftantinople

de toutes les ifles qui appartement aI'Empire, & en même-temps i'on lui fournit quelques fommes irgent pour ajouter a celles qu'il

Sluiten