Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

sur la Mythologie. 235

mes ridicules. Leur jeu, deftiné a exciter la fenfibilité de mes amis, faifoic fourire la malignité de mes envieux, A droite, une célèbre pleureufe, jouant au naturel tout ce que la douleur a de plus touchant, feignoit de s'arracher les che* veux, déchiroit fes vêtemens funèbres, pouffoit des cris lamentables & verfoit des larmes vénales , les feules , hélas ! qui coulent aux funérailles d'un Conful- Mes fi!s, en longs babits noirs, ma femme & mes filles en longs voiles blancs, fuivoient, environnés de mes affranchis portant le bonnet de la liberté, & de quelques diens que j'avois défendus dans ma jeuneiTe. Une mufique lügu&ré, accompagnée de chants funèbres, précédoit & fuivoit la marche.

Environné de ce nombreux cortege, je fus dépofé dans la place romaine. Lk, un orateur prononca mon éloge, mêlé de quelques Jouanges ironiques, auxquelles le peuple applauditavec tranfport. Enfin ,mon eonvoi prit le chemin du champ de Mars» B 3

Sluiten