Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ioo Lettres

LEÏTRE LXXX.

ï L eft une douce Iangueur Que la tendrefle nous infpire, Quand f Innocence a notre cceuf Cache encore ce qu'il défire: Une plus brillante clarté Sourit a notre ceil enchanté; Un nouvel univers commence; Loin de lui le cceur emporté Nage dans une mer immenfe D'amertume & de volupté.

Songe heureux! aimable délirej ¥ous vous envolez pour toujours Dès que la Vérité déchire Le bandeau léger des Amours. Au jour fatal qui nous éclaire, Quand nous difcernons les objets, Adieu bonheur, adieu chimère! On fe dit, d'une voix amère: C'eft donc la ce que je cherchais! Ah! n'éclairons point 1'Innocence. Laiflbns la tendre adolefcence Défirer, efp&er, languir.

Sluiten