Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

QUATRIEME

entr'autres de la ville d'Ulm, la plus puiflante en

Suabe après Augsbourg. Je n'ai donc rien a

te marquer fur les villes impériales que j'ai vues, finon que Heilbronn a une fituation riante , & Halle des falines , qui rendent anuuellement un profit net de 300000 florins.

Outre ces villes je parcourus encore en trés-peu de tems une douzaine de principautés, comtés, prélatures , &c. * avec les noms desquelles je ne te chicanerai point. Presque tout le pays confifte en montagnes couvertes de bois, en collines & fertiles vallons, qui font très-bien cultivés. Cette grande population dans des circonllances fi peu favorables, jointëauxexactions de ces petits feigneurs qui veulent avoir leurs maitreffes, leurs meütes, leur cuifinier francais, & de plus un cheval anglais; aux chamaillis avec leurs voifins, qui par la conftitution confufe de 1'empire traïnent a 1'infini; au peu d'avantages qui réfultent pour un habitant dans de petits états; a la diminution continuelle des efpeces, vü que le petit Sire fatisfait fon luxe la plupart avec des produftions

* Je ne faurais trouver dans la partie que nótre auteur a vu jufqu'ici de la Souabe , les principautés & prélatures par douzaines : mais a un Francais il faut pardonner quelque cliofe , quoiqu'il le fok beaucoup moins que bien d'autres de fa nation; ce qu'on rcmarque ici pour unc fois &. toutes, afin d'épargner les * * • (Note ik l'Editwr.')

Sluiten