is toegevoegd aan uw favorieten.

Le simbole des apotres, ou Les dogmes du christianisme, consideres sous leur point de vue primitif.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DE REDEMPTION. 87

culte ctabli dans fon païs ? II n'apartient, rcpondit il, il n'appanient qu'aux Dien de prescrire la maniere dont iis veulent être honores. Les hommes , difait il, les hommes refterqnt toujours vicicux, a moins que Dieu ne leur parle plus clairement, et que touché de leur mifere, il ne leur cnvoïe quelqu'un qui leur portc fa parole.

Si nous trouvons dans la Doctrine de J. Chrift cette lumiere des nations, Luc. II :32. fi nous trouvons en elle cette ciarté pure, qui nous empèche dc changer la gloire duDieuincorruptible Rom. I : 23. en la rcsfemblance de 1'image de 1'homme corruptible; 11 nous y trouvons ces notions claires et fublimes qui nous rasfurent fur notre fort a vénir. Si la docilité a fes precepte; nous asfurc cette paix avec Dieu que notre conscience dcfire, Si nous voïons dans fa vie, la verité de fes paroies, li perfonne, Jean VIII '.46. ne peut le reprendre de pêché , ne reconnaitrons nous pas en lui cette onétion prophetique? I Rois XIX : 16. Ne reconnaitrons nous pas en lui ce prophete auquel tous les prophetes de 1'ancicn teftament rendirent temoïgnagc Act. X 143. ne reconnaitrons nous pas en lui cc prophete qui devait venir Jean VI : 14. pour illuminer tout homme venant au monde, pour donncr a tous ceux qui croïent en lui le droit d'être faits enfans de Dieu. Jean I : 12.

En fecond lieu, le fentiment des defordres que notre corruption entraine, ne nous fait il pas fentir la necesfité d'une reparation ? n'etait ce pas le fentiment du peché qui avait fuggeré aux peuples idolatres, Pidée des facrificés, de F 4 cet