is toegevoegd aan uw favorieten.

Le rôdeur.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

444 Le Ródeur.

fulter les livres, & étudier enfuite ia nature; fe mettre en poffeffion des trefors intellectuels des anciens , & s'efforcer de les augmenter. > La maladie mentale de ceux qui s'adonnent aujourd'hui a 1'étude, eft 1'impatience, Ie mépris des anciens, & la confiance qu'ils ont dans leur génie & leur fagacité. Les efprits de ces heureux temps ont découvert un chemin pour acquérir de Ia renommee, que nos ancêtres n'ont ofé fuiVre par pareffe, quoiqu'ils fuffent trèslaborieux. Ils ont tranche les nceuds de la fauffe fubtilité, qu'on ne délioit antrefois qu'au bout de plufieurs années, réfous tout-a-coup les difficultés , & compris du premier coup-d'ceil «ne longue feite d-arguments.

Les hommes qui font ainfi préve» hüs en faveur de leurs talents, regardent ceux qui confultent les Hvres, fommedes êtres inférieurs, condarnnés par la nature a être toujours en tutelle, qui s'efforcent inutilement de remédier a leur ftérilité par la culture, & de fuppléer k leur foibleffe par tm fecours étranger. Ils préfutnen: que perfonne n'a plus d'induftrk