is toegevoegd aan uw favorieten.

Anecdotes du ministere de Sébastien-Joseph Carvalho, comte d'Oyeras, marquis de Pombal, sous le regne de Joseph I, roi de Portugal.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

tXXII. Uouveaux ordres de Valdcly. rilfs.

y6 Anudotts du Minijlen

avoit couru , & par les violences dont on lui avoit rendu compte , leva Pinterdit qu'il avoit jetté fur ces prétendus rebelles ; ce qui ne les empêcha pas de garder étroitement & a. vue leurs Miffionnaires : mais quand ceux-ci fe feroient faits mettre en pieces , ils n'en euffent pas moins paffe chez Gomez & Valdelyrios pour des traitres a leur Souverain; tandis que d'un autre cöté les Peuplades les accufoient de perfidie & d'intelligence aVec leurs ennemis. Auffi, comme li jufquesla , ils n'euffent rien fait, le M. de Valdelyrios écrivit au P. Altamirano pour qu'il ordonnat fans délai le départ des Peuplades , Sf en cas qu'il ne s'exécutat point, il devoit enjoindre aux Miffionnaires de fe retirer incontinent ck de quitter les Réduclions dans le plus grand fecret, Mais quel moyen a celui-la de faire paffer fes ordres, & a ceux - ci de les exécuter, tandis qu'ils étoient fi étroitement gardés ?

Cependant, qu'en arriva-t-il ? C'eft qu'a force d'infifter contre toute raifon fur Partiele odieux de 1'évacuation , le feu de la fédition gagna les Réduclions voifines, qui craignirent pour elles-mêmes a la vue de la crife violente , oü fe trouvoient réduites les fept Peuplades. Les Jéfuites de ces Réduclions tacherent en vain de ramener & de calmer les efprits; on ne les écoutoit plus, & on les traitoit fans mér nagement. Ce qui contribua encore a au-