Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

XXXVI. Détails fu per flus & ri dicules.

2.0(5 Anecdotes du Miniftere

pareil. On lui fait trouver fort a propos, fans dire d'oü ni comment un Miniftre Evangélique. C'eft par cette expreftion finguliere & qui fent le proteftantilme, que l'on prétend défigner un Confeffeur. Dès que le Roi a mis ordre a fa confcience, il s'abandonne au chirurgien , & après 1'appareil, il s'expofe de nouveau au mouvement du carroffe pour regagner fon Palais. Mais pendant tout ce temps - la que faifoient les conjurés , auxquels il étoit fi facile de fe défaire d'un homme feul & de fon cocher ? Oii étoient ces chevaux fameux, que la fentence défigne par leurs noms, tx que les affaffins s'étoient procurés avec tant de foin pour faire leur coup ? Oii étoit le fidele Carvalho lui-même, qui affeftoit tant de zele pour la confervation de la vie de fon Prince ? Oü étoient les autres courtifans, les Officiers , les Gardes-du-Corps ? & a quoi s'occupoit la Familie Royale, & la Reine elle-même ? Perfonne ne paroitToit s'inquiéter de la longue abfence du Prince.

Que fignifïent encore dans une fentence ces difcours que l'on fait tenir aux conjurés , honteux d'avoir manqué leur coup ? D'Aveïro s'emporte contre fon fufil, qui 1'a mal fervi, & il le met en pieces. Tavora doute de la mort du Roi, mais on la lui confirme. Le jeune Tavora voudroit favoir ce qu'eft devenu Jean Mïguel, laquais du Duc d'Aveïro. On les fait s'aflembler

Sluiten