is toegevoegd aan uw favorieten.

Anecdotes du ministere de Sébastien-Joseph Carvalho, comte d'Oyeras, marquis de Pombal, sous le regne de Joseph I, roi de Portugal.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

XLiir.

Humanii de Juachin Alvelos.

Timoigna ge d'un Chiruigien.

Mort iu P. T.Pachece.

414 'Anecdotes du Miniftere récompenfes & des avantages, qu'on leur avoit prornis, ils fe virent enfermés dans oifterens Couvens, jufqu'a la mort de Jo.eph 1.

, he 1«ndemain » le vaiffeau remit a la ; voile. Ceux qui fe trouvoient dans cette prifon flottante, furent heureux d'être conhés a la garde de Joachim Alvelos. II n'étoit que Bas-Officier, mais il avoit des fentimens d'humanité tk de religion , & il deyint le confolateur de ces infortunés. C'étoit leur avocat auprès du Commandant ; tk fon caraftere doux & compatifiant le rendoit ingénieux a pourvoir de ion mieux a leurs befoins. Ceit a lui feul, qu'ils furent redevables de pouvoir de tems en tems fortir de leurs cachots, pour refpirer en liberté.

Le Chirurgien étant defcendu dans Ie beu, oü étoient ces Peres, pour y avoir torn de quelques malades , s'écria qu'il luftoquoit, tk en fortit précipitamment. II dit au Commandant que , fi on ne leur donnoit pas plus d'air , il n'en refferoit pas un feul en vie a leur arrivée a Lisbonne , tk que la pefte fe mettroit immanquablement parmi 1'équipage. La crainte de la contagion procura a ces Peres un avan-tage qu'on n'auroit pas accordé a leurs dangers perfonnels; tk il leur fut permis de venir par bandes refpirer fur le tillac,

Le 24 Mars le F. Pacheco fe fentant extraordinairement épuifé par la chaleur,