Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

'jf$6 Anecdotes du Miniftere

fois afffe dans le lieu du jugement, & iï-

niquité dans le fanituaire de la juf jee.

Quoi qu'il en fok , ce Tribunal informé décïara le P. Malagrida, auteur d'héréj'ies , héréfiarque , déchu du Sacerdoce ,. St il le livra au bras féculier, qui fuppofant réels les crimes, dont les Inquifiteurs 1'avoient chargé, le condamna a être conduit au fupplice par les principales rues de Lisbonne , jufqu'a la place de Bofcio. On 1'avoit revêtu d'une robe fur laquelle étoient peints ces fpeótres affreux , pour le rendre ridicule. Un crieur le précédoit, Sc d'autres coupables le fuivoient au nombre de cinquante-deux. II y avoit quatorze Chrétiens condamnés pour avoir judaïfé; plufieurs matelots pour avoir époufé deux f .mines a la fois, deux Religieufes quiétiftes avec leurs Confeffeurs, le Prieur des Dominicains réformés del monte Junto, Sc un Cordelier, tous deux convaincus d'a* voir été follicitans % enfin un Eccléfiaftique arrêtoi pour avoir dit, ce qui étoit manifefte , que les Juges qui compofoient le Saint-Office, n'étoient que des intrus, Sc des Miniflres gages pour fervir les paffions de celui qui les avoit fubftïtués aux vrais Inquifiteurs. Le P. Malagrida fut le feul condamné au dernier fupplice. II avoit pour Confeffeur un Bénédictin de race Juive , Sc parent de Carvalho ; c'étoit ce Miniftre qui 1'avoit fait admettre dans 1'Ordre de St. fenciïr. La fentence portoit

Sluiten