Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

fur VEducation. 237 chambre; & au bout d'unquart-d'heure, die eftrevenue en tenant une grande boite que j'ai reconnue dans 1'inftant. Tenez, Maman, m'a-t-elle dit en rougiiTant, je veux écarter tout ce qui pourroit me rappeller le moindre fouvenir... Ainfi ,je vous donne cette petite colleéiion de cailloux.

— Et lajolietablettede bois d'Acajou?...

— Elle eftgarnie de tous les joujoux d'Hermine. A ces mots, j'ai pris la boite : en larecevant, j'ai cru entendreun léger foupir... J'ai ferré lacolleétion avec foin; car je ne la regarde que comme un depót, & je compte bien la rendre un jour.

Madame de**** eft morte hier; elle n'a pu furvivre a fa fille. S'il eft une perte dont il foit permis d'être inconfolable , s'il eft une douieur que la raifon ne puiffe faire iupporter, c'eft fans doute celle qui vient de couter la vie a Madamede****. Si elle a fuccombé a fon fort, elle n'a étélavictime que du fentiment le plus pur & le plus naturel, & de la plus vertueufe de toutes les pafïïons. Eh bien, cette femme que le chagrin a conduite au tombeau; cette femme qui donnoit la moitié de fa penfion aux pauvres; cette femme enfin fi fenfible, paroiffoit froide a bien des gens. Elle nevantoit ni fa tendreflé pour fa fille, ni les charmes attachés a la bienfaifance; elle ne s'amufoit pas a differter, elleagiffoit; elle ne s'enorgueilliflbit point d'être bonne mere, d'être charitable;. elle étoit 1'une & 1'autre fans eifort, & ne penfoit

Sluiten