is toegevoegd aan uw favorieten.

Cécilia, ou Mémoires d'une héritiere.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( 241 )

droit que quelques moments a Cécile pour que fon émotion füt moins apparente , elle dit du ton le plus doux : Mifs Beverley nous fait autant de plaifir que d'honneur en confentant a recevoir notre vifite. J'aurois été mortifiée de quirter la province, fans avoir eu la fatisfaétion de la revoir; & mon fils, convaincu du refpecr & des égards qu'il lui doit, n'auroit pas voulu partir fans lui rendre fon hommage.

Cécile fit une révérence : mais mortifiée de la cruelle t&chedont il luireftoita s'acquitter, elle n'eut pas la force de parler; & Mad. Delville s'appercevant qu'elle trembloit, la pria de s'afleoir, & fe plac;a fur une chaife a cóté d'elle.

Delville encore plus ému , paree qu'il ne cherchoit point a cacher fon agitation, attendit impatiemment la fin des compliments d'ufage; après quoi s'approchant de Cécile, il lui dit d'une voix émue, & d'un air de dépit : J'efpere, au moins , que vous ne refuferez pas de m'écouter en préfence de ma mere, quoique mes lettres n'ayent point obtenu de réponfe , que mes vifites ayent été refufées , que vous m'ayez cruellement & inexorablement évité....

Mortimer, dit Mad. Delville en 1'interrompant, n'oubliez pas que ce que je vous ai annoncé efl irrévocable; vous ne voyez dans

Terne IV. L