is toegevoegd aan uw favorieten.

Cécilia, ou Mémoires d'une héritiere.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 24? )

j'avois jufqu'a préfent fondées fur mon fils.

Finiffons donc, Madame, cette conférence, dit Cécile; j'ai parlé, j'ai écouté, le décret eft prononcé ; ainfi...

Vous êtes un ange ! s'écria Mad. Delville, fe levant & 1'embralfant; comment pourroisje jamais reprocher a mon fils ce qui s'eft palfé, quand je confidere 1'objet en faveur duquel il faifoit un fi grand facrifice? Quant a vous, vous ne fauriez être malheureufe; votre propre approbation, jointe aux témoignages de votre confcience, ne fauroit manquer de vous récompenfer.... Mais puifque vous le trouvez convenable, nous allons nous féparer : j'aurois tort de differer encore.

Non, non, nous ne nous féparerons pas! s'écria Delville avec une nouvelle chaleur. Sï vous m'arrachez d'auprès d'clle , Madame , vous me réduirez au défefpoir! Y a-t-il quelque chofe au monde qui puiffe me confoler de cette privation ? La vanité pourroit-elle offrir au plus orgueilleux des hommes le moindre équivalent V

Vous convencz de fes perfections; la nobleffe de fes procédés rend fa conduite femblable a la votre; elle m'a généreufement donné fon cceur.... O dépót enchanteur & facré f après un préfent fi précieux, confentirois-je k une éternelle féparation? Révoqucz votre feutcnce, ma Cécile; vivons pour nous, & futL iv