is toegevoegd aan uw favorieten.

Cécilia, ou Mémoires d'une héritiere.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 201 )

Dès qu'elle avoit été en poffeffion d'une-fortune que d'autres auroient regardée comme digne d'envie , elle n'avoit plus connu le repos; en vain avoit-elle cherché la paix & la tranquillité , elle avoit été la dupe des fourbes& la proie des indigents. La feule confolation qu'elle eüt éprouvée avoit été de leur en faire part, & ce n'étoit que dans ce moment qu'elle pouvoit efpérer d'être heureufe, précifément lorfqu'elle étoit fur le point de renoncer a ce que tout le monde envifage comme le fouverain bien..

Ces réflexions firent place a d'autres encore plus défagréables :. elle fe trouvoit pour la feconde fois prête a faire une aftion de la légitimité de Iaquelle elle n'étoit point convaincue, & dont dépendroient par la fuite fon repos & fa félicité : cette aéïïon en ellemême imprudente, clandeftine & myftérieufe, la privoit de 1'héritage d'un oncle qui avoit voulu 1'enrichir, & étoit tout-a-fait oppofée aux intentions du pere de fon époux, dont la défobéiflance ne pouvoit manquer de s'attirer fon courroux, qui déja, dans une circonftance pareille, lui avoit occafionné tant de chagrin. Ces triftes penfées la tourmenterent pendant toute la route ; & quoique- 1'affurance de 1'approbation de Mad. Delville contribuat è diminuer fon inquiétude, elle fe prépara fans le vouloir a effuyer de nouvelI v