is toegevoegd aan uw favorieten.

Galerie de l'ancienne cour, ou Mémoires anecdotes pour servir a l'histoire des regnes de Louis XIV et de Louis XV

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

o4 Mémoires anecdotes plaire. Cec Abbé luifutpréfentéen \6o&. II avoit alors vingt-neuf ans, & Ninon approchoit de quatre-vingts. Cependant ï en i1™ fi éperdument amoureux, cc la follicita fi vivement, qu'elle confentit a 1'écouter. Mais elle ne voulut Ie rendre heureux qu'au bout d'un eertam temps qu'elle lui fixa. Le terme arrivé, il ia conjura au nom de 1'amour de tenir Ia parole qu'elle lui avoit donnée. LI en avoit plus de raifons de différer, & 1 Abbé plus amoureux qne jamais, lui demanda pourquoi elle 1'avoit fait Janguir fi iong-temps. „ Hélas ! mon cher n Abbé, répondit-elle, ma tendreffe en

" l> avJ *Tm que ,a vótre; mais » eelt J eftet d un petit grain de vanité 3, que j avois encore dans Ia tête j'ai „ voulu attendre que j'euffe quatre„ vmgts ans accomplis, & je ne les ai t? fe d hlÊr ^ foir ". Cette derniere Imifon dura environ un an , & ce fut Mademoifelle de Lenclos qui rompit la première. L'Abbé Gédoyn en futfenfiblement touché. II concinua toujours de la voir, de 1'aimer & de 1'eftmer.

'. Ninon, dans Ie cours de fes galantenes, donna le jour a deux enfants. Le premier oecafionna une finguiiere difpute