Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

22 Mémoires anecdotes pouvoic erop s'aflurer d'un homme qur avoit tous les fecrets de l'Etat;qu'au refte, comme il étoit probable qu'il feroit pourfuivi fi fa retraite n'étoit pas fa. vorifée, on le laiiïèroic continuer fa route dansje cas oü. après un certain temps on n'entendroit parler de rien. La conduite de cec Incendant fuc fort approuvée.

Lorfque Staniflas, obligé de céder le Tröne de Pologne a fon rival, cherchoic un afyle en France, M. Sum, Envoyé de Pologne, preffbir le Duc d'Orléans de ne point recevoir le Roi détröné. Le Régent lui répondit, avec une force de hauceur généreufe : „ Dices a vocre Mai„ ere que la France a coujours été 1'afyle „ des Rois malheureux ".

Ce Prince, forcé de mettre quelques impofitions fur uneProvince, & fatigué des remontrances d'un des Députés des Etats de cette Province, lui répondic dans un momenc d'impatience : „ Et, „ quelles font vos forces pour vous „ oppofer a mes volontés? que pou„ vez-vous faire "?... Obéir & haïr répliqua le Député.

On fe rappelle que Ie Duc & la Du-

Sluiten