is toegevoegd aan uw favorieten.

Mémoires historiques, politiques et géographiques des voyages du comte de Ferrieres-Sauvebœuf, faits en Turquie, en Perse et en Arabie

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( -6J )

texte pour favoir s'ils entendent 1'Arabe.

A un quart de lieue de la ville eft une fort belle dervicherie , qui fut jadis un Couvent de Moines de Pordre de SaintBafile; fon fite fur une petite hauteur la rend fort agréable. Les dervi^s, qui font vceu de ne manquer de rien, font hoipitaliers, 6c recoivent très-bien les étrangers qui vont leur rendre yifite.

L'air d'AIep, quoique très-fain, eft trop vif pour les perfonnes qui ont la. poitrine délicate ; 6c la pefte, qui y fit 1'année précédente les plus grands ravages, n'y avoit pas été redoutée depuis long-temps; une épidémie naturelle a cette ville eft un bouton inflammatoire, qui s'accroit pendant fix mois de la largeur de 1'ongle, après quoi il s'y forme une croüte qui fe defleche peu-a-peu, &, au bout d'un an révolu, il n'en refte que les cicatrices plus ou moins défa«réables, fuivant que le bouton eft male ou femelle; le premier vient tout feul, & 1'autre fe manifefte en trois ou quatre différents endroits; ce qui eft bien fingulier , c'eft que les naturels du pays l'ont ordinairement au vifage oü ils en confervent toujours les marqués; 6c les