is toegevoegd aan uw favorieten.

Mémoires du baron de Tott, sur les Turcs et les Tartares

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

IC4 Leurt fur les Mémoires dont les titulaires rempliffent fi bien Pintention du fondateur, pour ce qui a trait a la cavalerie, que cette cavalerie féodale eft fouvent nombreufe , au point de devenif plus nuifible qu'utile, &de mettre dans 1'arroée la confufion &la difette, comme PAuteur Pa remarqué lui-même dans une autre paffage des Mémoires.

Perfonne au monde n'étoit plus capable que M. le Baron de Tott, & par fon état de militaire, & par Pétendue de fes connoiflances, & par fon expériencé conlbrnmée dans les affaires des Turcs , de faire connoitre a fond le militaire üttoman; & Pon voit avec tout le regret polfible qu'il n'ait pas donné fur cette matiere des éclairciffements plus détaillés. II parle a plufieurs reprifes du Corps des Janiflaires, fans dire de combien de compagnies il eft compofé, fans faire mention de fa divifion , en Ortas, Buluks QcSeymens, qui forment en tout 196" compagnies; favoir, joi Ortas, 6i Buluks, & 34 Seymens. 11 ne dit rien non plus de la fubdivilion de ces compagnies , en Tournaeljis, gardes des grues, Zagardjis, gardes des chiens de chaffe, Samfouudjis, gardes des dogues,& plufieurs autres compagnies privilégiées, attachées cependant aux 196, qui forment le Corps, & dont les Chefs parvicnnent, comme ceux des autres, aux