Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Nouvelle Angloise. 237 roilToit déja fentir 1'infortune de fes parents ; & il revenoit avec plus de courage reprendre une tache immodérée. Quel fpectacle! il falloit que Richard eüt un cceur de fer pour n'en être pas ému.

Bell, un jour, courut fe jetter a fes pieds. Abandonnée a la plus vive douleur : Monfieur, lui dit-elle dans 1'abondance des pleurs & des fanglots, je vous conjure au nom de 1'humanité , au nom de Dieu même, de mettre quelque adouciflement aux travaux exceflifs que vous exigez de mon mari. Hélas ! je n'ai que deux foibles mains; je ne puis lui prêter qu'un vain fecours, & j'ai peu de force ; je ne fuis qu'une femme , je n'avois pas été élevée, ajoute-t-elle en verfant un torrent de larmes , pour remplir des fonctionsauffi pénibles! Que voulez-vous dire , répond avec dureté 1'infenfible Richard ? vous n'avez pas été élevée pour travailler! croyez-vous que je vous donnerai mon argent pour ne rien faire ? chacun doit s'acquitter de fa dette : la votre eft la culture de mes terres; votre époux eft jeune : a fon age, on s'accoutume & la peine; avec ce qu'il me coüte, j'aurois une paire de bceufs qui me rendroient plus de fervice. — Mais, Mon-

Sluiten