Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

,( 233 >

H £ n r i.

Je ne croyois pas que cette prérogative qu'on vient d'abolir fut fi ancienne.

Mr. Herman.

La date n'y fait rien ; il n'y a point de prefeription -pour.,les Souverains , ils peuvcnt réformer quand .il leur plait,, les abus quelqu'anciens qu'ils puifieut être.

Theodore.

„ La Guerre étant déclarée en iö*3.entre 1'Efp.ag,, ne & la France, le parti du Prince exagéra le. „ danger que . couro't la -République fi Louis „ XIV. s'emparoit' des Pays-Bas Efpagnols, te ,, Prince; propofa d'augmenter les Troupes de ,, 1'Etat, de 16000 hommes, & que leur folde „ fik..fournie affitdt par chaque Province. Dans „ l'Afiemb'.ée des Etats de Hollande cette pro„ pofition fut acceptée a la pluralité des voix, „ mais Amfterdam refdfa d'y confenrir, don,, nant pour raifon que les Finances de la Ré„ publique ne permettoient pas d'enfrer en guer„ re, & qu'on ne feroit appuyé ni des Princes „ d'Allem:;i'.ie ni de 1'Angleterre. Guillaume pré„ fenta rAifeniblee répondit que 1'Ambaffadeur de „ Erauce n'auroi: gas tenu un autre langag»; ■„ que van. Beunipgc.!, qui avoit porte la parole per„ droit la téte ii tout étoit févcrement examiné;

P 5 =*£iuc

*

Sluiten