is toegevoegd aan uw favorieten.

Recherches historiques sur la connoissance que les anciens avoient de l'Inde.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

sur l'Inde ancienne. 103

de 1'ère chrétienne (1). On ne dit rien du fuccès de cette entreprife 3 nous ignorons également fi elle faciiita entre ces deux nations éloignées, des liaiföns qui les mirent a même de fuppléer réciproquement k leurs befoins. La démarche n'étoit certainement pas indigne des grandes vues de 1'empereur romain a qui on 1'attnbue.

II eft. évident cependant que dans Ja continuation de ce commerce avec la Cliine, on a da traverfer une partie confidérable des vastes conrrées k 1'Efi de la mer Caspienne; & quoique 1'amour du gain füt le principal motif de ces grands voyagts, cependant dans la fuite de: liècies, il doit s'être trouvé parmi ks uventuriers des hommes de guüt & de talent, capabks de porter leur attention fur des objets d'un intérêt plus général que ceux du commerce. Ce font ces perlónnes qui do:.i,èrent des relations qui, après avoir été foamifes a une dücuflion réglée, mirent Ptolomée a même de faire de ces régions éloignées & intérieures de 1'Afie, des defcrip.

CO Mimoire fur les liaiföns & le commerce des Romains avec lesTartares <k les Ghinois, pat M. deGuignes. M=i». de littérat, tl» 355, etc.

E 4