is toegevoegd aan uw favorieten.

Recherches historiques sur la connoissance que les anciens avoient de l'Inde.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

A PPENDIJT. 18 ï

u'hui quelques pas dans les fciences. Les vainqueurs mahométans, qui les ont foumis, les regardant comme les feuls dépofitaires de la religion indienne, fe font attachés a les opprimer. Cette cafte infortunée n'a pas moins perdu en talensqu'en pouvoir. Tout ce qu'elle fait è préfent, elle le puife dans les écriis de fes ancêtres; & la' fageiTe, qui la rend èncore célèbre, lui eft tranfmife de la plus haute antiquité.

Nous pouvons affirmer tout ce que nous venons de dire fur les myftères de la théologie indienne. Ces myftères dérebés avec foin aux yeux du peuple, ont enfin été dévoilés, quand on les a traduits de la langue fanferic, & qu'on en a pubfié récemment la traduttion. Le Baghvat-Geeta n'eft qu'un épifode du Mahabarat, poëme rès-ancien & très-refpeclé dans route l'Inde; & ce BaghvatGeeta femb!e avoir été compofé dans le feul delTeind'établir la doctrine de 1'unhé de Dieu, d'étuJier fa nature, & de donner une idéé du culte qui convient è eet Er re parfait. Parmi des difcuffions d'une métaphvfique obfeure, on trouve dans eet ouvrage, que'ques traics d'imagination étrangers è notre goüc, ét quelques penfées d'une Tublimité bien au-deffus de tout ce que nous fommes dans l'habitudc