Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DES MATIERES. ftf 154. Levin leur eft défendu, ibid. Accueil qu'ils font a leurs hótes, ibid. Les femmes Mofcovites aiment k être battues par leurs maris : lettre a ca fujet, 154, 155- Ne peuvent fortir de 1'Empire 156. Leur attachement pour leur barbe , ibid.

Mouvement. Ses lois font tout le fyftême de la nature : quelles font ces lois, 295 & fuiv.

Mustapha. Comment il fut élevé a 1'Empire , 252, 253.

Mufulmans. Voyez Mahometans. Myftiques. Leurs extafes fontle délire de la dévotion, "412.

N

ons. Leur droit public n'eft qu'une efpece de droit civil univerfel, 286. Comment elles doivent 1'excrcer entre elles , ibid. & fuiv. tfegres. Pourquoi leurs dieuxfont noirs, & leurdiabla blanc, 179.

JV***. Ses plaifanteries fur les maltotiers que la chambre de juftice faifoit regorger , 299. Cherche a rétablir lesfinances, 424.

ttord. Loin d'être en état d'envoyer , comme autrefois des colonies , fes pays font dépeuplés , 339. Les peuples y étoient libres : on a pris pour des Rois ce qui n'étoit que des Généraux d'armée .403. _

NouveUifics. Leur portrait. Deux lettres plalfantes a cs fujet, 395 6- fuiv.

O

(^péra : ce que c'eft, 88.

Opultnce. Eft toujours compagnede la liberté, 372.

Cr. Signedes valeurs : il ne doit pas être trop abon-

dant ,319- . Oraifonsfunebres. Appréciées a leur jufte valeur, 120. Orateurs. En quoi confiftent leurs talens, 414. Orientules. Pourquoi moins gaies que les Européen-

Crientaiil^ Le Sérail eft le tombeau de leurs défirs : fingularité de leur jaloufie, 19. Comment ils ban-

pifieut is ehagrin, 100, U peu d« cc.jnm.erce au'ilj.

Sluiten