Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DES MATIERES. J** èorrieer les Princes de la fureur des conquêtes lointaines, 370. La douceur de leur domination dans les Indes leur a fait perdre prefque toutes leurs conquêtes, 371.

Poudre. Depuis fon invention «1 n'y a plus de places imprenables ,317. Son invention a abrégé les guerres & rendu les batailles moins fanglantes , 322.

Pratiques monacales & fuperftitieufes. Sont des heréfies , 90 Cv fuiv. \

Préjugés. Contribuent ou nuifent a la population ,

Pr\%tnc\?h\e paroit incompatible avec la juftice

divine, 222 & fuiv. P«yiï?M.Y en a-t-il? 455. , ,. - .

Prints. Sontrefpeftables dans toutes les religions.

2S3.

Procédures. Ses ravages, 33?.

Proteftantifme. Plus favorable a la propagation que

le Catholicifme , 358 & fuiv. PtiCane purtative , 460. . Puiffancepaternelle. C'eft un des étabhffemens les plus

PurettlégaUAl femble qu'elle devroit plutót être fixée

par les fens que par la religion , 55, 56. Pureatifviolent, 460.

Q

Qi/erelle de rUnirerfité au fujet de la lettre Qj 331-

Quiétiftes. Ce que c'eft, 412. Quin\c-vingt, 98.

R

Rat. Pourquoi immonde , fuivant Ia traditioH mufulmane , 59. ■„.«

Raymond-Luixe. A chercné inut.lement la pierrs philofophale ,130.

Recutil de bons mots. Leur ufage , 165.

Régence. Ses commencemens , 425.

Régent. Voyez Philipfe d'Orxéans.

Reliaion. Dieu impute-t-il auxhommes de ne pas pratiqutt celles qui font dans 1'impoiubiUté moiale

Sluiten