Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

* Eloge

ala Poflérite 1'Hiftoire de notreSiècle, qu'il appartient de peindre le Mare'chal dgBelle-ïïle, &. comme Guerrier, & comme Miniftre. Quelques lignes nous fuffiront pour 1'apprécier comme Académicien.

Quoiqu'il eüt dirigé fes principales etudes du cöte' de la Politique & de la Guerre , deux objets facre's pour cette Compagnie, &. auxquels elle n'a garde de toucher, il dénra d'être admis parmi nous. Mais ceux qui lui infpirerent ce de'fir , lui firent croire fans doute qu'il lui fuffifoit de le témoigner légérement, pour le voir rempli avec acclamation. Trompe par cette infinuaiion ridicule, & fur-tout par les confeils de ces vils adulateurs dont les Grands ont le malheur detre entoure's , M. le Maréchal de BelleWe parut vouloir fe fouftraire a ces vifites de politeffe & d'ufage , donf prefque aucun Candidat ne s'efl difpenfé (i). L'Acade'mie, ü eft vrai, ne les exige point de ceux qu'elle

(i) Voyez lef notes fur 1'Elo^c de M. d« Sacy.

Sluiten