is toegevoegd aan uw favorieten.

Oeuvres diverses.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ÏXXX ELOOE

voit plus s'occuper des affaires d'un si vaste dépór. II fut confié au président d'Ormesson, qui navoit rien oublié pour engager Barthélemy a s'en charger seul ou a en partager les soins avec lui. Ce nouveau bibliothécaire étoit digne par ses vertus du nom quil portoit, et par le goüt qu'il avoit pour les lettres de celui qu'il vouloit se faire. Barthélemy lui rendit alors cette justice, et nous ne devons pas en priver sa mémoire.

L'appat trom peur des grandes places n'étoitpas fait pour séduire le sage Barthélemy; il savoit trop que la vieillesse, est principalement pour 1'homme de lettres, celle de toutes les saisons de la vie, oü 1 etude offre les jouissances les plus douces et les plus nécessaires. Au bruit de sa rénommée, écartant toutes les distractions qu'elle auroit pu encore lui donner , il reprit donc ses anciens travaux, ou plutót les continua avec une nouvelle ardeur. Une inscription grecque, qu'il appela marbre de Choiseul, du nom du propriétaife, son ami, ambassadeur a Constantinople, fixa d'abord son attention. Tout y fut bientót déchiffré, et rien n'y présenta

plus