Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

CHEZ LES ANCIENS. 2.J

d'Achille : «Dans vingt-trois villes que j'ai « prises avec mes vaisseaux ou avec mes trou«pes de terre, j'ai ramassé des richesses con« sidérables j je les ai toutes remises entre les «mains d'Agamemnon. II en a distribué une' « petite quantité ; il en a retenu une grande « partie pour lui; il s'est servi du reste pour « en gratifier les princes et les principaux de «l'armée. Ils ont tous encore les présens qu'ils « ont re^u; je suis le seul a qui il ait enlevé ce«lui qu'il m'avoit donné (1).»

Grotius a rapporté ce passage j mais comme il étoit persuadé que dans les tems les plus anciens , le butin appartenoit de droit a. la nation , il dit : « qu'Agamemnon doit être consi« déré en partie comme chef de toute la Grèce « et représentant ainsi le corps de la nation , « a cause de quoi il avoit droit de faire la discc tribution du butin, conjointement avec le «conseil; en partie comme commandant gé« néral de l'armée , et en cette qualité pouecyant exiger une portion plus considérable «que celle des autres (2). » L'esprit de systême a entraïné ce savant homme. En eff'et,

(O öïad. Lib. IX, y. 3a8.

(2) Grotius, parag. 14, pag. 8 r4>

Sluiten