Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

D E M A H O al E T. 35

Mahomet font couvertes d'un voile, & répofenii fous le filence. On ignore ce qu'il fit depuis vingtcinq ans jufqu'a quarante. Abul-Feda feul, nous dit un mot; mais c'eft un trait de lumière qui jetto un grand jour fur 1'Hiftoire. Dieu, dit-il, lui avoit infpiré 1'amour de la folitude. II vivoit retiré, & paflbit tous les ans un mois dans une grotte duj mont Hara.

C'étoit pendant ces années obfcures que Ie Legislateur de 1'Arabie jettoit les fondemens de fa grandeur future. C'étoit dans le fiience de la retraite qu'il niéditoit cette Retigion qui devoit foumettre 1'Orient. La difperfion du peuple Hébreu après Ia ruine de jérufalem, les guerres de Religion alluméês parmi les Grecs, avoient péuplé 1'Arabie de Juifs & de Chrétiens. II étudia leurs Dogmes» & joignit a ces connoilTances l'Hiftoire de font Pays. L'Eglife d'Orient étoit divifée. Une foule de feftes nées de fon fein le déchiroient. Les Em» pereurs oubliant le foin de leur Empire, mettoient leur gloire a foutenir des queflions de Théologie, tandis que les Perfes, fous les drapeaux de Cosroè's, portoient la flamme & le fer aux portes de Conftantinople. Les Arabes ayant prefque perdvr 1'idée d'un Dieu unique, étoient replongés dans les ténèbres de 1 idolatrie. Le Temple de Ia Mecque un des premiers que les hommes ayent élevé \ la gloire de 1'Ütre fuprême, avoit vu lQuiller iQö £ 6

page 15.

Sluiten