is toegevoegd aan uw favorieten.

Les aventures du docteur Faust et sa descente aux enfers.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

) 99 (

au sénat romain autant de frayeur, que cette pos't^on critique en suggéra au noble magïstrat de Francfort. Le Bourguemaitre, Üans la fierté de son ame, se flattoit déja d'avoir remporté la victoire et désarconné 1' Echevin, lorsque celui rassemblant tout a coup ses forces héroi - politiques, vint au secours de 1'état chancelant, cria d'une voix terrible: ad ntajora, et proposa intrépidenient;

„d' envoyer a 1' instant une dëputa„tion du conseil a 1'auberge, pour „complimenter 1'illustre étrauger, et «porter a Faust quatre cents florins «pour sa Bible latine, afin de le dis«poser en faveur de 1'état. Le Bourguemaitre se permit quelques gaietés sur ce que 1' on vouloit donr.er aujourd'hui quatre cents florins pour une chose qu'on auroit peut - être pu avoir hier, en marchandant, pour cent; ses plaisanteries ne servirent arien; 1'intérêt de la patrie 1' emporta.

» Salus populi, suprema lex!« S'écria 1'Echevin, et il chargea le Bourguemaitre, du consentement du conseil, de traiter G 2