Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

220

AvÉNEMENT DE PAUL:

autres, de 1'oukas qui doit bientót paroitre eu faveur des paysans. A ces nouvelles, ceux de Tvver et de Novogorod se livrent a quelques mouvernens tumultueux, qui sont enyisages comme des signes de rébeilion. Leurs maitres sévissent contre eux. On découvre la cause de leur erreur. Paul envoie aussitöt le vieux maréchal Repnin avec des troupes contre quelques bameaux, dont les pauvres habitans s'étoient réjouis "un peu tuinultueusement de ce que leur nouvel empereur vouloit, disoit-on, adoucir leurs chaines. L'officier, auteur de cette fausse espérance, et qui 1'avoit répandue innoceminent, en racontant k son passage les nouvelles de la ville, y fut bientót raniené chargé de fers, comme un criminel, l'auteur de rébellion et prédicateur de liberté. Qui peut 1'apprendre , sans frémir d'indignation! le sénat de Pétersbourg le jugea digne de mort, le condamna a être dégradé, a subir le knout, el aux travaux des mines, s'il survivoit a sou suppbce: cela, pour avoir dit, dans

Sluiten