is toegevoegd aan uw favorieten.

Mémoires secrets sur la Russie [...] sur la fin du règne de Catherine II et le commencement de celui de Paul I.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

N O T E S.

85

. '■ a5. ■ ••; - m*rfT »I

Au terrible combat de Brzescz qui fraya le ehemin de Varsovie a Souvorow, il harangua ainsi ses soldats: Camarades et frères! nalre bonne mère m'a ordonnè dé massacrer tous les Polonais: massacrons-les. L'aruiée russe massacra les fuyards et les prisonniers pendant un jour entier', et Souvorow, a la tête des Cosaqucs , crioit a ceux qu'on' ne pouvoit attraper : Allez, allez , dites que Souvorow arrivé. A la nouvelle de ce combat, Catherine sortit tttute frausportée de son cabinet, et trouvant deux courfisans qui jouoient aux échecs daus son antichambre, elle leur dit: Ah ! messieurs, tandis que vous jouez aux échecs, je fais mieux, je m'amuse a tuer des Polonais, écoutez; et elle leur Int le rapport avec emphase.

26.

Catherine, la discïple et 1'idole de nos philosopbes, la législatrice du Nord, a rivé les fers des malheureux Russes. Par quelle fatalité celle qui, dans sa jeunesse, ne craignit point de faire discuter s'il n'étoit pas a propos de rendre la liberté aux paysans, finit-elle par réduire au même esclavage les provinces qui avoient conservé quelques franchisesP Wiasemsky, que Alomonow, par ealembour, appeloit Volterre, a, d'un trait de plume, réduit les Cosaques,