Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

et Fables Indiinnes. *2ï

fe fentent foutenus , ils peuvent eu un moment mettre tout en combuftion. Si le prince joint a fa pénétration , la vigilance la plus exacte , il fe gardera facilement des furprifes qu'ils pourroient lui faire , & découvrira la vérité a. travers leurs menfonges. Par fon attention a les obferver , il évitera non-feulement le trouble & le défordre , mais il arrivera même au plus haut degré d'autorité & de grandeur ; & la vigilance jointe avec la modération feront la bafe de fon bonheur & de celui de fes peuples.

Après qu'il fe fera fait une étude des maximes de la fagelfe & des régies de la juftice, qui conftituent le gouvernement de fon empire , il eft encore très-important k un monarque de prendre confeil de perfonnes fages confommées dans les affaires , & avoir foits que fes états foient peuplés & cultivés , & que fes fujets vivent heureux & contens. C'eft de cette manière que Dabchelim , ce puiffant roi des Indes, gouverna autrefois par les fages confeils du fameux Bidpaï , pour fervir de modèle , comme il le fit , a tous les monarques de 1'univers qui vinrent après lui. Ce fut aufH par ce moyen , qu'il jouit d'un règne paifible, & de longue durée , conformément a fes fouhaits , & qu'a fa mort , il laiffa cette grande réputation, qui le rend fi recommandable a. la

B iij

Sluiten