is toegevoegd aan uw favorieten.

Le cabinet des fées; ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

"óü Les Aventures de Fum-Höam. ±%f

Hifloire de Corcud & de fes quatre fils*

"Vo us me paroiffez étónnée de la maghifleencë que vous voyez dans cette campagne. Appre* nez , madame j que la belle Mouarak, princeffe d'Orixa, & fille unique du fultan Mohairdin ^ vient d'époufer iln de mes fils , nommé Amrou, & que c'eft pour célébrer cette illuftre journée deftinée a une brillante fête, que ces foldats & ces peuples font affemblés. Pour moi, Pon m'appelle Corcud , & par la grace du faint prophéte, la fortune, laffée de me perféeuter, vient de fe déclarer en .ma faveur , puifque j'ai f honneur d'entrerdans Palliance du fultan mort maitre. Avant eet hetireux jour, il n'y avoit aucun habitant de ce royaume plus „infortuné que moi. Je m'étois intéreffé fur plufieurs vaiffeaux, ils avoiertt tous fait naufrage ; fi je jouois, j'étois fur de perdre mon argent; fl j'achetois des marchandifes \ elles dépériffoient faute de débit, & j'étois obligé de les donner k perte; fi je devenois amoureux, mes rivaux* quoiqu'inférieurs en mérite, m'étoient préférés* ou j'étois trahis par mes maïtreffes; enfin t il fuffifoit que j'entrepriffe quelqu affaire pour qüë ie fort me fut contraire* Sous quelle malhert*

Pij