is toegevoegd aan je favorieten.

Le cabinet des fées, ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Fleur d' E p i n e. 171 qui ne favoit que la fienne , & même affez vulgairement , après avoir quelque tems rêvé, pour trouver un tour fpirituel : mon ami, lui dit-il, comment vous appelez-vous ? Tarare, réponditil. Tarare , dit le Caiife ! Tarare, dirent tous les confeillers ! Tarare, dit le chancelier ! Je vous demande , dit le Caiife , comment vous vous appelez ? Je le fais bien , Sire , répliqua-t-il. Eh ! bien, dit le Caiife ? Tarare, dit 1'autre , en faifant la révérence ... Et pourquoi vous appelez-vous Tarare ... ? Paree que ce nëft pas mon nom. Et comment cela, dit le Caiife ? Cëft que j'ai quitté mon nom pour prendre celui-la , ditil : ainfi je m'appelle Tarare , quoique ce ne foit pas mon nom. 11 n'y a rien de fi clair , dit le Caiife , &c cependant j'aurois été plus d'un mois a le trouver. Eh bien ! Tarare , que feronsnous a ma fille ? Ce qu'ü vous plaira , répondit-il.

Mais encore , pourfuivit le Caiife ? Tout ce qu'il vous plaira , difoit toujours Tarare.

Bref, dit le Caiife, mon fénéchal m'a dit qu'il falloit vous confulter fur le malheur quëlle a de tuer ou de rendre aveugles tous ceüx qui la regardent. Sire , dit Tarare :

La faute en eft aux Dieux qui la firent fi belle , Et non pas a fes yeux.