Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

'xf& ToüRLOtr k trouvèrent déja dorée par 1'aftre qu'üs étoient engagés par ferment a prévenir. Ils arrivèrent précifément enfemble, mais par différens cbemins, & s'appercurent qu'elle bouillonnoit de la manière la plus effroyable. Un grand fleuve terrible par fa largeur & pat fa grande rapidiré , vint engloutir a leurs yeux la favorite qui leur ctoit fi précifémenrrecommandée. Le terrein qui portoit nos deux amans, fe retira de chaque cbré, Sc devint le bord de ce fleuve redoutabie dont la largeur permettoit a peine a la vue, de diftinguer 1'objet qui fe trouvoit de 1'autre cöté. Cet événement fe pafla avec tant de prompritude, que nos amans, en faifant un cri de douleur, n'eurent que le tems de fe montrer la couronne Sc le bouquet; un fimple coup - d'ceil exprime bien des chofes quand le cceur eft attentif, & cette tendre exclamation ne fervit encore qu'a redoubler leur malheur. Tourlou vingt fois fe mit a la nage pout rejoindre , ou du moins pour revoir de plus prés fa chère Rirette; mais toujours une force invincible le rapporra au bord d'oü il s'étoit clancé. Rirette trouva plufieurs bateaux, plufieurs arbres même que le fleuve entrainoit par fa rapidité ; mais les efforts qu'elle fit de fon cbté , pour rejoindre fon amant, ne furent pas plus heureux que ceux qu'il avoit faits. Ils fuivirent donc avec une peine infinie les bords de ce fleuve, dans

Sluiten