Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

HISTOIRE

D E

IA BELLE ET LA BÉTE:

3D A N s un pays fort éloigné de celui-cï, fon voit une grande ville, oü le commerce fioriffant entretient Fabondance. Elle a compté parmi fes citoyens un marchand heureux dans fes entreprifes , & fur qui la fortune , au gré de fes défirs, avoit toujours répandu fes plus belles faveurs. Mais s'il avoit des richeffes immenfes, il avoit auffi beaucoup d enfans. Sa familie étoit compofée de fix garcons, & de fix filles. Aucun n'étoit établi. Les garcons étoient aüez jeunes pour ne fe point preffer. Les filles trop fières des grands biens fur lefquels elles avoient üeu de compter, ne pouvoient aifément fe déterïniner pour le choix qu'elles avoient a faire. Leur vanité fe trouvoit flatée des affiduité.?

Sluiten