is toegevoegd aan uw favorieten.

Le cabinet des fées, ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

228 VeillsesdeThessalié, entrer dans une chambre de figure ronde , voütée, & oü le jour ne venoit de nulle part. Je vis une petite table ; quelques livres & plufieurs paquets de fimples étoient deflus ; deux petits fièges de bois de cédre faifoient tout 1'ornement de cette demeure , éclairée feulement par une lampe fufpendue au haut de la voüte. Micalé s'aflit fur un de ces fièges , & me fit affeoir fur l'autre. Alors elle me dit de lui raconter le fujet de notre inquiétude; je le lui appris : quand j'eus ceffé de parler , elle alla confulter fes livres, puis revint a moi, & me dit:

Avez-vous du courage, mon enfant? ne ferez-vous point effrayée fi je vous fais voir des chofes extraordinaires ? Je 1'aflurai de ma fermeté. Micalé , fans me répondre, s'approcha de la petite table , elle fit avec quelques cérémonies du feu nouveau , a la faveur d'un caillou & d'un petit morceau d'acier; elle alluma enfuite des charbons, elle y jetta une poignée de fimples, qui firent une fumée aflez épaifle: elle fit autour plufieurs cercles avec une baguette noire , & proféra quelques paroles. Auflitöt je vis paroïtre une grande figure enveloppée dans une draperie blanche : cette figure paroiffbit fortir de la terre : Micalé lui commanda de fe découvrir ; Micalé fut obéie,