is toegevoegd aan uw favorieten.

Le cabinet des fées, ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

et Toupette. 437

événement, futfi grande,qu'il tombaa la renverfe, criant de toute fa force, a moi, chère Toupette ; mais Ia joie de celle-ci luilaifloita peine aflez de préfence d'efprit pour donner a fes libérateurs une partie des marqués de la reconnoiflance qu'elle leur devoir, & Cornichon couroir rifque de ne pas fe retrouver fl-tbt debout, fi. Selnozoura qui s'étoit appercue la première de fa chüte, n'eut pris foin de le faire relever. Totiperre alors courut a lui, un peu confi.de d'avoir été fourde a fa voix; ellel'affura qu'elle répareroit cette diftraction la première fois qu'il tomberoit: & la fee qui vouloit 1'emmener avec elle, 1'appelant dans ce moment, elle promit a Cornichon, en le quittant , de lui rendre un compre fidelle de tous les plaifirs que ce changement alloit lui procurer. Selnozoura rerourna dans fon apparremenr par des galeries découvertes, afin de lailfer voir au peupie qui n'avoir pu trouver place dans la falie, une merveille fi fingulière, a. laquelle il donna mille bénédictions.

Elle n'y fut pas plutot arrlvée, que le génie s'approcha d'elle pour lui dire adieu. Eh! quel eft donc, dit-elle, le mocif d'un départ auffi précipité ? Ne m'aviez vous pts flattée d'un féjout plus long. EHe alloit continuer a lui marquer fon étonnement, lorfqu'il l'interrompit en ces termes: * Ne fuis-je p&s aflez malheureux , madame ,

E e iij